Concours National de la Résistance et de la Déportation 2017.

Le lycée Christian Bourquin se distingue encore !

Rappelons pour mémoire que l’an dernier le lycée avait eu le plaisir et la fierté de voir une de ses élèves, Morgane FERET décrocher la 1ère place départementale de ce prestigieux concours.

Un petit rappel bien agréable :

Morgane FERET, lauréate 2016, avec M. le préfet Philippe Vignes et Mme Ségolène Neuville, alors Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion.

A l’arrière-plan et en civil le lieutenant-colonel Marc Gervais, délégué de
la Fondation de la France Libre.

  

 

Cette année, ce sont deux de nos élèves qu’il nous faut féliciter.

 

Dans un premier temps, chose assez rare pour être soulignée et appréciée à sa juste valeur, le lycée conserve la première place puisque Margaux NOEL, élève de 1ère ES 1 a été reçue 1ère ex-aequo avec Joao Marcelo SILVA PAIVA du lycée Jean Lurçat de Perpignan qu’il convient également de féliciter.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul Evan Delot, élève de 1ère ES 2 a reçu le prix de la Fondation de la Résistance.

 

 

 

 

 

 

 

A gauche Margaux NOEL et Evan DELOT avec leurs lots au sortir de la cérémonie de remise des prix qui avait lieu dans notre établissement, à droite, l’ensemble des lauréats.

 

A noter qu’à l’initiative de Mme Forgues-Torrent, présidente de l’UDARD (Union Départementale des Associations de la Résistance et de la Déportation), nos élèves ont été honorés au cours des cérémonies commémoratives des 8 mai et 18 juin à Perpignan.

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche Margaux lisant l’ordre du jour n°9 du général de Lattre annonçant l’armistice du 8 mai 1945, à droite Evan lisant l’appel du général de Gaulle au cours de la cérémonie du 18 juin.

Deux très belles lectures, unanimement saluées et appréciées, deux grands moments d’émotion et encore une fois une grande fierté pour notre lycée de voir ainsi deux de ses méritants élèves honorés.

 

M. Gilliers n’a pas manqué de remercier tous ceux qui permettent à ce Concours d’exister, témoins, associations, enseignants, élèves.

Notre Proviseur-adjoint a également salué le travail de celles et ceux, agents, enseignants, élèves, qui ont œuvré pour la réussite d’un buffet qui aura effectivement fait l’unanimité.